Expositions en cours

Tel père, quel fils!

Tel père – quel fils ! Robert Brandy et son fils Kevin B. sont deux artistes-peintres unis par le même enthousiasme pour la création artistique. La passion s’hérite, mais le geste de peintre évolue individuellement. Alors que le père unit son expressivité à l’analyse de l’espace picturale, le fils laisse libre cours à ses visions... Read more »

Actualité

Regard sur….De Bakker & Vaes

Sofie De Bakker et Zeno Vaes, vivant et travaillant à Anvers, est un duo artistique et couple dans la vie. Ils se sont rencontrés à L’Académie des Beaux-Arts à Anvers (BE), où ils ont débuté leurs études et ont fini par un Master à la MAD-faculty à Hasselt (BE).

Fascinés par la nature, ils intègrent principalement des éléments naturels dans leurs créations, chacun des deux à leur propre façon.

Pour son projet de fin d’études au titre de « Animal Design », Sofie s’était penché sur la question sur l’intégration de la notion animalière dans des bijoux dits « classiques ». (suite…)

5 Fragen an Michelle Kraemer

 Was hat dich zur Kunst gebracht? Wie hast du deinen künstlerischen Weg gefunden?

Eigentlich war mir schon immer klar dass ich etwas kreatives in meinem Leben machen wollte. Zum Schmuck bin ich aber erst im letzten Jahr meines Design Studiums in England gekommen.Meine Faszination zum experimentellen, zeitgenössischen Schmuck hab ich dann in Florenz, bei der Alchimia, vertieft. Durch das Quaternitas Programm mit Ruudt Peters habe ich meinen eigenen Weg gefunden.

Ist es möglich Vollzeit Künstler zu sein?

Künstler in man immer Vollzeit, ob man davon leben kann ist eine andere Frage… ich versuche gerade selbst noch das heraus zu finden.

Beschreibe deinen Schaffensprozess. Wie sieht dein typischer Tagesablauf aus? (suite…)

Résidence de Herbert Lankl pendant ARTWiltz3

Durant l’exposition de sculptures monumentales « ARTWiltz 3 – Rencontre Ardennaise« , le sculpteur allemand Herbert Lankl a entamé une résidence d’artiste afin de créer une oeuvre in situ. C’est au Weierwee que la sculpture en pierre est taillée et placée.

L’exposition qui montre également des oeuvrea de Patrick Ripp (LU), Sigrun Olafsdottir (DE/IS) , Bertrand Ney (LU/FR) et Nic Joosen (BE) reste visible autour du Weierwee et de la Place des Martyrs jusqu’au 20 septembre 2015.

Regard sur…Claire Mannes

Subrepticement

« Les blancs des papiers »

Mon intérêt se porte sur ce qui semble indécelable : revoir de plus près des objets qui nous semblent triviaux, travailler avec des substances qui nous semblent évidentes. En espérant découvrir un nouvel espace par l’agrandissement, j’aspire, en le redessinant, à une réinterprétation de l’invisible tangible.

Le travail consiste en la traduction de la matérialité du papier. Partant d’une collection de chute de papier aléatoire trouvée dans la rue, je ne peux pas considérer mon travail comme archiviste. La raison pour laquelle j’ai décidé de récupérer et de ne plus acheter du papier, comme tout au début, est très simple : utiliser ce qui ne semble valoir rien.

L’existence de mes dessins dépend des outils externes, comme des loupes et des microscopes, (suite…)

5 Fragen an Birte Svea Metzdorf

mediArt stellt während den Sommermonaten junge Künstler verschiedener Disziplinen aus in der Ausstellung « été jeune ». Birte Svea Metzdorf gehört dazu und beantwortete 5 Fragen zu ihrer kreativen Situation:

Beschreibe dein Kreationsprozess. Wie sieht ein Tag im Atelier für dich aus?

Zuerst stelle ich eine zu meiner Stimmung passende Musik an, räume mein Atelier auf und lege mir mein Material zurecht. Dieses Ritual brauche ich täglich, um mich auf meinen Ateliertag einzustimmen. Danach betrachte ich meine Bilder des Vortages und notiere in mein Skizzenbuch, welche Veränderungen ich noch vornehmen möchte. Ich durchstöbere dabei auch häufig meine Ideenbücher, die mit gesammelten und sortierten Zeitungsausschnitten, Fotos etc. gefüllt sind.

Wenn ich noch keine konkrete Idee haben sollte, beginne ich eine Leinwand zu bauen oder sie zu grundieren. Ich arbeite immer an mehreren Werken gleichzeitig, die in verschiedenen Zuständen sind. Dies liegt daran, dass ich viele lasierende Farbschichten auftrage, bis ich schließlich eine Figur oder Objekt skizziere. Damit ich nicht unnötig warten muss, bis die Farbe getrocknet ist, habe ich immer zwei oder drei Bilder im Atelier stehen. Außerdem kann es mir passieren, dass während des Malens ein Problem auftritt und ich mehrere Wochen brauche, bis ich eine zufriedenstellende bildnerische Lösung dafür gefunden habe. Damit ich im Malen nicht ins Stocken komme, arbeite ich in der Zeit an einem anderen künstlerischen Projekt. Hierbei passiert es mir dann häufig, dass ich eine Strategie für ein anderes Bild finde oder mir noch ein Motiv einfällt.

Welche Schwierigkeiten begegnet man als jünger Künstler? Welche Vorteile hat man? (suite…)

Regard sur…. Anna Badur

Anna Badur a fini ses études Contextual Design en 2012 à l’Académie de Design à Eindhoven (NL). Immédiatement après son diplôme, elle travaille en tant que créatrice indépendante à Berlin. Elle a depuis exposé ses travaux sur différentes exposition et foires, e.a. Maison & Objet à Paris, Dutch Design Week à Einhoven, BIO50 – Biennale de Design à Ljubljana et Blickfang à Hambourg, Zürich, Copenhagen et Vienne. En 2013, son projet « Drawn by Nature » est recompensé avec le prix  iF-concept design award , un prix d’encouragement pour les designers jeunes. Son nouveau projet l’amène actuellement en Pologne pour une résidence chez la fabrique de porcelaine « Ćmielów » et chez « Kahla » en Allemagne.

(suite…)

Iva Mrazkova à Bruxelles

Iva Mrazkova, née en République Tchèque et vivant au Luxembourg depuis plus de 25 ans, représente le Luxembourg à l’Espace Européen pour la Sculpture à Bruxelles.

L’artiste, surtout connue en tant que peintre et ayant déjà exposé plusieurs fois chez mediArt, se tourne entre-temps vers un médium tridimensionel et « s’exprime dans un vocabulaire abstrait, ses oeuvres sont des poèmes métalliques, des odes adressées à la nature », comme le décrit Nathalie Becker dans l’article paru dans Luxemburger Wort: Wort_15_07_2015

L’exposition avec sculptures et peintures est encore visible jusqu’au 23 septembre 2015, à l’Espace Européen pour
la Sculpture, 201, Chaussée de la Hulpe , Watermael-Boitsfort, Belgique.

Décès François Schortgen

Avec grande tristesse nous déplorons la disparition de l’artiste-peintre

François Schortgen

qui était un des acteurs marquants du monde artistique actuel au Luxembourg. Pour François Schortgen la peinture était le  point de départ vers un univers où figuration et abstraction se mêlent pour engendrer des récits picturaux d’une intense sensibilité et d’une franche authenticité.

Il vivra par son œuvre.

A son épouse Lily, sa fille Kim et sa petite-fille Céline nous exprimons toutes nos sympathies et nos condoléances les plus sincères.

Prix « de la terre au bronze » pour Doris Becker

Prix « de la terre au bronze » 2015, Bandol France

Le prix 2015 a été décerné à l’artiste luxembourgeoise Doris Becker pour sa sculpture  « Erosion » qui sera transposée en bronze.

La fonderie d’art, Barthélémy Art de Crest (F) et  » le Printemps des Potiers de Bandol » attribuent annuellement ce prix, destiné à faire connaître la fonderie d’art aux sculpteurs.

La sculpture en bronze sera présentée en 2016 à Bandol lors d’une exposition à la galerie Ravaisou dans le cadre du « Printemps des Potiers », accompagnée d’un rapport de stage et d’autres pièces de son travail en terre.

prix de la terre de bronze (suite…)